Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/04/2007

Réponse : Affaire Alison De Clercq

Réponse à la question de l’abbé Tisier, posée sur le blog d’Elio di Rupo, le 12/04/2007

"Je n’étais au courant de rien.

Manifestement un courrier est arrivé chez moi, nous étions vers le début du mois de mai en 2004, si ma mémoire est bonne et donc on était en pleine campagne des élections régionales. Ce courrier, comme à mon avis ce jour là, les 150 à 200 autres lettres ont été envoyées dans les différents services. Aujourd’hui on n’a pas retrouvé le courrier. On a appris par les médias ce qu’il y avait.

 

Mais une chose est certaine : c’est que non seulement je n’étais pas informé, mais qu’en plus par rapport à ce que l’institut Emile Vandervelde à fait, c’est non seulement dans la légalité, mais oserais-je dire que la Chambre des Représentants nous incitait à ce que le bureau d’étude, le centre d’étude du parti, puisse le cas échéants engager des collaborateurs et collaboratrices aux groupes des parlementaires.

 

Donc voilà, d’une manière la plus simple du monde.

Pour le reste sans vouloir être discourtois à l’égard de qui que ce soit à Charleroi, et singulièrement avec le papa d’Alison De Clercq, Monsieur Jean-Pierre De Clercq, je n’étais absolument pas d’accord avec ses propos.  C’est moi qui lui ai demandé de démissionner et il a démissionné de sa fonction de député permanent. Il n’y a pas beaucoup d’endroits où on agit de la sorte et avec autant de détermination."

Cette réponse correspond à la retranscription, la plus fidèle possible j'espère, de la vidéo n°1 sur la page 4 "Les Réponses à vos questions". En cas d'erreur dans la retranscription, soyez gentil de me le signaler. Le vieil abbé n'est pas un claviériste extraordinaire.

Les commentaires sont fermés.